C’était dans l’ordre du prévisible

Share

Dimanche 29 mars 2015

Attention, ce n’est pas que nous n’aimons pas le beau, mais parfois il vaut mieux faire simple et radical plutôt que tenter le diable avec des éléments d’aménagement qui seront à refaire chaque année. Nous l’avions dit dans un de nos articles que le risque de dégradation était grand et que vu le coût de l’installation il valait mieux faire des économies. Et oui, le civisme est quelque chose qui se perd. Il faut dire cependant que nos politiques en parlent beaucoup comme une nécessité à chaque fois que l'actualité met en évidence ce révélateur mais quand on voit la réalité de notre cadre de vie ce ne sont que des paroles symboliques.

Les images parlent d’elles mêmes. Inutile de faire plus de commentaires. C'est à voir tout le long de l'avenue de Bohlen.