Évacuation du camp de Rom de la soie.

Share

 Samedi 26 septembre 2015

La préfecture recherchait une solution durable, l’objectif semble être atteint, car c’est officiel le camp de Roms de la soie sera évacuée probablement à la fin du mois d’octobre. C’est sur la commune de Saint-Genis-Les-Ollières qu’un plan d’insertion par l’emploi et la scolarisation va être mis en œuvre.

Cela fait plusieurs mois que les riverains de l’impasse Jacquard attendent l’expulsion de ce camp. La solution proposée par la préfecture devrait résoudre de manière pérenne une équation dont les paramètres étaient difficilement conciliables. Cependant, nous avons peu à plusieurs reprises constaté qu’un camp en remplace un autre. Ce sont 160 Roms issus de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Saint-Priest qui sont concernés par le plan. Or, ils sont environ 2000 sur la région.

Cependant, à Saint-Genis-Les-Ollières petite commune de moins de 5000 habitants situés à l’ouest de Lyon on ne se satisfait pas de la décision du préfet. Il faut dire que la seule concertation faite par ce dernier a eu lieu à huis clos avec les seuls élus le jeudi 24 septembre 2015. Autant dire que cela passe très mal au sein de la population locale. Hier matin, dés les premières heures habitants, industriels, artisans et commerçants ont organisé un blocage de l’accès du chemin de Chapoly lieu prévu pour l’implantation de l’aire d’accueil. D’autres manifestations sont prévues. Le maire de la commune a programmé une réunion publique sur le sujet le 13 octobre, mais se dit non convaincu par les arguments avancés par le Préfet et de son adjoint délégué à  l’égalité des chances.

V.L