Et si la vraie priorité de l’exécutif était la communication ?

Vendredi 4 décembre 2015

Depuis plusieurs semaines, les esprits planchent sur ce qui se doit d’être l’événement initiateur  de l’année 2016

Lire la suite : Et si la vraie priorité de l’exécutif était la communication ?

La rencontre municipale avec nos anciens

MédiaVaulx le 1° juin 2013

Quelle belle rencontre organisée par la mairie jeudi 23 Mai dernier sur le thème de la place des personnes âgées dans la ville. Tout avait bien commencé: un public nombreux, un maire qui avait mis son joli pull bleu roi, accompagné d’une conseillère municipale absolument inconnue et donc en quête de notoriété. Le rencontre a débuté par un film, bonne idée en soi, sauf que le film datait d’une vingtaine d’années. Tout était d’une autre époque, avec des montants en  francs, des prestations dépassées, des cuisinières à charbon. Mais ouf, à la fin du film, le maire rattrape l'affaire en précisant que les sujets évoqués sont toujours d'actualité !

Le sujet de la dépendance est en effet intemporel : les personnes âgées veulent vivre le plus longtemps possible en autonomie à leur domicile. Il est toutefois dommage d'avoir réduit le débat à ce thème ! Nous avons la chance de vivre de plus en plus longtemps en bonne santé, et c'est peut-être de cela qu'il fallait parler aussi, de la solitude, des loisirs, des déplacements. Quelques habitants l’ont abordé avec des remarques sur le coût des sorties culturelles, trop chères ! Quant au handicap, ce sujet n’a pas du tout été abordé.

Alors revenons à l'habitat. La municipalité a la chance d’avoir deux maisons de retraite sur la ville (domaine de compétence du conseil général),  et un foyer logements qui vient d'être rénové, géré lui par la ville, et la résidence Altair, dédiée aux personnes âgées. L’élue aux personnes âgées prend la parole pour présenter le sujet des prestations municipales (« on m’a demandé de vous parler de … »), et qui en oublie, ne connaissant apparemment pas sujet. Heureusement, le personnel municipal veille et souffle a voix haute: portage de repas, infirmière, aide à domicile, petits travaux. Toutes ces activités font partie d'un service public en partie financé via le conseil général (aide personnalisé d’autonomie), et la municipalité participe à certaines prestations, comme le portage des plateaux. La mairie participe à hauteur de 1% à 30% du coût des plateaux, selon les revenus et les prend en charge, pour garantir le rôle social de la fourniture de ces plateaux en assurant le contact avec la personne. Et pourtant, il y a des mécontentements, sur la qualité, sur certains plateaux déposés sur des boites aux lettres ou devant les portes, sans rencontre !

Le maire pourrait passer un peu de temps à dresser un bilan de la toute jeune résidence ALTAIR ou le foyer logement Croizat. Mais quelles sont leur situation, les retours d’expérience, les perspectives ?  Rien n’est communiqué sur le sujet, mais le projet CHAMAREL est bien mis en avant, portée par une association dont la présidente a des affinités certaines avec la majorité municipale, mais qui ne concerne que 16 logements ! On n’y logera pas beaucoup de Vaudais !

Pour finir, on saluera le comportement  du maire qui s'est esquivé, le temps du débat, après quelques discrets bâillements marquant ou sa fatigue ou son peu d’intérêt pour le sujet. Notre édile est réapparu une dizaine de minutes avant le buffet. Moment important pour affirmer sa convivialité. Mais où était-il passé ?