Adieu les grands principes du programme municipal

Share

Mercredi 22 juin 2016.

Il y a quelques temps déjà que des tags insultant contre la Police ont été faits aux Barges. Le principe édicté par les élus il y a deux ans était l'effacement immédiat de ce type de graffitis. Et pourtant....

15 jours plus tard rien de fait.

Deux possibilités pour expliquer cela:

* La première est que les demandes sont faites par des élus mais que cela n'est suivi de rien. Que l'administration ne répond pas. Pourtant le turn-over des directeurs généraux a eu lieu. Les anciens dits PC sont partis. Les nouveaux plus en adéquation avec les prérogatives socialistes sont arrivés. Pas de souci normalement puisque les commandes répondent. Un nouveau DGS est même arrivé. Cela ne semble donc pas être le problème.

* La seconde solution est que les élus laissent faire. Qu'ils ont abandonné les lieux publics. Qu'ils ont abandonné certains quartiers. Ou qu'ils ont peur....

Hélène Geoffroy après son élection annonçait la réappropriation des lieux publics. Il semble qu'elle ne parlait pas des mêmes lieux que nous. 

D'autres exemples de tags anti police existent. Ceux là sont sur la route du Grand Parc.

Il s'agit juste d'un choix politique. Faire propre ou pas. Rétablir la loi de la République ou pas. Ne pas abdiquer devant les bandes qui ont décidé de s'approprier la ville.

Pour l'instant la municipalité nous laisse dans l'expétative. Quelle sera la suite? Une reprise en main des choses. Peut-être. Un éloignement des urnes. Surement. Le lit des extrêmes. Cela est assuré.

Et pourtant Hélène Geoffroy à vendu à François Hollande son expérience des quartiers. 

V.L