Valls et Taubira à Lyon le 13 mai pour un bilan des ZSP; et Vaulx dans tout ça?

MediaVaulx le 19 mai 2013.

Christiane Taubira et Manuel Vallx étaient à Lyon ce lundi 13/05/2013 pour faire un premier bilan sur des zones de sécurités prioritaires.

Avec une augmentation importante des faits de délinquances en 2012 que se garde bien de communiquer la municipalité de Vaulx en Velin, (+ 50% infractions aux stupéfiants, +30% sur le nombre de voitures brûlées, +18% de dégradations) c'est une nouvelle Zone de Sécurité Prioritaire qui a été mise en place sur le Mas du Taureau, le Centre-Ville, mais aussi les Vernay- Verchères,la Thibaude et la Grappinière. Selon un reportage diffusé sur TF1 à 20h le 13/05/2013, il semblerait que l’action combinée des différents services de l’état porte ses fruits. Cependant le reportage fait apparaitre une ville en état de siège, on ne peut pas dire que ce soit une réussite en termes d’image. Si on veut faire fuir les potentiels acquéreurs on ne s’y serait pas pris autrement.

Même  Stéphane Bertin, le président de l’association AVVV, interviewé lors de ce reportage, a exposé le regret que la zone du village ai été écarté du périmètre de ZSP provoquant ainsi un transfert des incivilités vers des endroits moins protégés tels que le village ou le parc de Miribel.  A cet effet, une lettre a été adressée par l’association au ministre, à madame la député, au préfet et au maire afin que le village soit lui aussi couvert par la ZSP.    

Heureusement, sans occulter les difficultés que l’on rencontre,  Vaulx-en-Velin n’est pas en état de guerre civile et les dernières images du reportage montrent qu’il existe aussi des quartiers agréables à vivre.  

Vous pouvez voir le reportage en question, il vous suffit de cliquer sur www.avvv.fr puis de cliquer sur le lien de l’article qui concerne la ZSP.

 

Où vit-on le mieux : selon Lyon Capitale, pas à Vaulx-en-Velin ça c'est sûr (partie 3)!

Médiavaulx le 14 mai 2013.

Les 5 et 10 mai nous vous proposions un focus sur l’enquête parue dans le numéro de Mai 2013 du mensuel Lyon Capitale. Cette enquête vise à définir les villes du Grand Lyon (57 villes + les 9 arrondissements de Lyon soit en tout 66 « villes ») où il fait le mieux vivre. Plusieurs thèmes y sont abordés : l’attractivité, l’économie, les espaces verts, le logement, les transports, et les services.

Mais quelques sujets ont été oubliés et en visant un peu plus d’exhaustivité nous allons revenir sur plusieurs sujets non abordés dans l’enquête.

La sécurité :

La sécurité,  sujet central de la compétence d’un maire est avec le logement et le chômage un des points noirs de notre ville. Et en 2012, les choses ne sont toujours pas améliorées. Avec 3731 faits de délinquance générale, la progression est de 5% par rapport à 2011.

Dans le détail les choses sont contrastées :

·       - Si les vols de voitures régressent (-27%) les vols de deux roues progressent (+16%),

·       - Les vols à main armée baissent (3 pour 14 en 2011) alors que les cambriolages progressent (300 pour 296 en 2011)

·       - Les violences aux personnes ont baissé (passant de 604 faits en 2011 à 568 en 2012) alors que les incendies et dégradations ont progressé de 18%

L’explosion de la criminalité à Vaulx-en-Velin reste celle liée au trafic de drogue (+50% en un an).

Et la situation vaudaise est malheureusement remarquable puisqu’avec un taux de délinquance de 91 faits pour 1000 habitants, elle bat Vénissieux (90), Lyon (89), Décines (52). Le taux vaudais est 23% plus élevé que la moyenne de l’agglomération.

Si l’on recherche la tranquillité et la sûreté autant donc éviter Vaulx-en-Velin.

Les écoles et collèges :

Si un sujet est au cœur de la responsabilité des mairies c’est bien celui des écoles (mise à disposition de locaux pour que les enfants puissent étudier).

Et cela est bel et bien réalisé par la ville qui met à disposition pour chaque enfant une place assise en maternelle ou en élémentaire.

Mais dans quelles conditions ? Telle est la vraie question.

A lire ou écouter le discours officiel, tout va bien. La réalité est tout autre et chaque parent qui a un enfant scolarisé sur le territoire vaudais sait combien les conditions d’accueil ne sont souvent pas dignes. Certes certaines écoles ont été refaites (Mistral ou Langevin-maternelle récemment). Mais pour les autres, le temps a fait son œuvre sans qu’aucune mesure d’entretien ou de rénovation au fil de l’eau ne soit intervenue. Combien d’écoles sont équipées de double vitrage ? Qui n’a pas vu de murs d’élémentaire moisi ? Qui n’a pas vu des plafonds s’écailler et tomber ? Qui n’a pas crevé de chaud en mai ou juin dans une classe mal isolée ? Et quelle école est équipée sérieusement d’informatique récente (non patchworkée type récup de ce que l’on ne veut plus ailleurs).

Et l’on ne parle ici que des écoles… Mais que dire des collèges ? Quand 700 enfants fuient Vaulx dès la 6°et donc que le taux d’évitement de nos collèges est de plus de 30% (plus fort taux du Rhône pour des écoles comparables). Quand la préoccupation principale des parents d’élèves en élémentaire est de savoir quel collège éviter et quelle école privée est la plus accessible. Quand le palmarès des taux de réussite des collèges  voit nos 4 établissements vaudais tous classés dans le dernier quart du classement (sur 110 établissements, le meilleur (Duclos) est 77°, puis Barbusse est 83°, puis Valdo est 103° et enfin Césaire est 105°). Pas simple alors de dire que Vaulx est attractive !