Vaulx-en-Velin entre dans la danse.

Share

Samedi 13 septembre 2014

Après une ultime répétition ce jour au gymnase Rousseau, demain sera le grand jour pour notre ville et celles (Sainte-Foy-les-Lyon, Villefranche, vienne) qui se sont associées pour le défilé de la Biennale de la danse 2014.

Les rois de ce terrain de jeu géant seront bien sûr les habitants. Cette année les 4 500 danseurs qui partiront de la place des Terreaux pour se rendre jusqu'à la place Bellecour viennent du Grand Lyon, de la région Rhône-Alpes et du Grand Genève et pour la première fois le défilé s’ouvre également à l’internationale avec la participation de 400 danseurs transalpins, puisque la ville de Turin s’associe à l’événement. Ce mélange d’amateurs passionnés et de chorégraphes professionnels déambulera dans les rues au son de musiques entrainantes et de costumes dont les petites mains expertes n’ont pas comptées leurs heures pour les confectionner.

Cet événement est unique par ce que sa réussite dépend du fruit de la collaboration d’une multitude d’acteur locaux fédérés autour d’un seul objectifs. Faire en sorte que la fête soit belle et que ce soit une occasion de partage entre amis, en famille, en club, entre collègues, entre adhérents, entre voisins…Une invitation à entrer dans la danse ! 

A toute chose, il faut un initiateur, l’étincelle pour allumer le feu sacré qui motive, qui donne envie de se lancer dans l’aventure, car porter un projet de cette nature est une aventure humaine comme on les aime. C’est en l’occurrence Guy Darmet, fondateur de la Maison de la Danse qui fut L’initiateur de la Biennale de Danse de Lyon et en occupa les directions jusqu’en 2010 avant de céder le manche à Dominique Hervieu (alors Directrice artistique du Théâtre National de Chaillot) parce que personne n’est immuable et qu’un jour il faut bien passer la main même si le feu de la passion brûle encore.

Mais forte de ses 30 ans la biennale est devenu une grande fille et 2014 placé sous le thème « Happy Birthday Mister Défilé » pour sa 10éme édition aura une pensée pour lui, nous en sommes certains et qui sait ………Ce sera peut être lui le roi de la fête.