Pourquoi des Etats Généraux du Sport ?

Share

Lundi 1 décembre 2014.

A l’heure ou débutent les Etats Généraux du Sport par la nouvelle majorité il nous revient à l’esprit ce que nous écrivions en juin 2013. A l’époque M le Maire avait lancé de grands débats dans le cadre des rencontres de la Ville. Parmi ceux-ci l’un d’eux avait regroupé un samedi matin une quarantaine de personnes du monde du sport dans notre ville de Vaulx-en-Velin à travers quatre ateliers thématiques bien encadrés par des sympathisants. Période poste électorale oblige sans doute, il fallait communiquer.

A son tout, Mme La Maire a souhaité remettre à plat la politique sportive en organisant des Etats Généraux, c’est-à-dire, littéralement, de réunir une assemblée des représentants de toutes les parties prenantes sur un sujet donné (le sport dans notre cas) afin de l'aborder le plus complètement possible.

Pour se faire, la nouvelle équipe va échanger 6 jours durant sur 5 thèmes :

  • «L’ÉDUCATION PAR LE SPORT» le Lundi 1er Décembre - 18h30 - Cinéma Les Amphis - rue Pierre Cot
  • «TOUS LES SPORTS POUR TOUS» le Mardi 2 Décembre - 18h30 - Planétarium - place de la Nation
  • «SPORT AU FÉMININ» le Mercredi 3 Décembre - 18h30 - Salle du Bourg - 55 rue de la République
  • «DES RESSOURCES NOUVELLES POUR LES CLUBS» le Jeudi 4 Décembre - 18h30 - Centre social Peyri - rue Joseph Blein
  • «LA PLACE DU SPORT DE HAUT NIVEAU» le Vendredi 5 décembre - 18h30 - Planétarium - place de la Nation

Nous disions précédemment que l’ancien Maire avait organisé une causerie sur le sujet il y a 18 mois. Au-delà de certains thèmes que l’on retrouve plus ou moins aujourd’hui ("La vie d'un club" : Crise du bénévolat, prise de responsabilité dans les clubs, législation, professionnalisation : quel avenir demain pour la vie de nos clubs Vaudais ? / "Sport et Santé" : Construction de soi, équilibre, bien être : comment créer les conditions pour vivre mieux grâce à une bonne pratique sportive ? / "La pratique d'un sport" : Quelle place constitue le sport dans nos vies : simple consommation ou participation citoyenne ?) D’importantes questions avaient été plus ou moins posées ou étaient restées sans réponse :

  • La question du manque d’équipements sportifs et l’état préoccupant de bon nombre d’entre eux,
  • La question de l’attribution des subventions et le type de critères qui étaient d’ailleurs censés être refondus entre l’OMS et la Mairie,
  • La remise en question de l’USEP par l’adjoint aux sports de l’époque M Zittoun,
  • Les rôles respectifs de l’OMS et du Service des Sports et leurs relations,
  • La place du sport dans la ville.

Très intéressant de relire ce petit compte-rendu d’il y a un an et demi. On se repasse alors le film d’un adjoint aux sports freiné dans la politique du maire de l’époque dans la matière de sa propre délégation !!!!

Et quid du message de ce même ex-adjoint aujourd’hui : tout était beau avant. Mais maintenant rien ne va plus et la nouvelle équipe dirigée par Mme Geoffroy va tout lui casser à commencer par la piscine qui est fondamentale pour les Vaudais. La politique sportive avait même été un des arguments majeur de Bernard Genin dans sa campagne électorale suite à un article de Lyon Capitale qui plaçait Vaulx-en-Velin en tête des villes investissant le plus pour le sport.

Donc à partir d’aujourd’hui, la nouvelle majorité a mis les petits plats dans les grands pour traiter un domaine certes important mais qui laisse néanmoins planer un doute, comme si il y avait nécessité de reprendre la main sur le domaine sportif suite à l’affaire Chekhab. Il n’en demeure pas moins vrai que ce sujet est important, car au même titre que pour nos écoles, nos équipements sont vieillissants et sous dimensionnés par rapport à une croissance importante du nombre d’habitants et donc des besoins. Espérons que les échanges seront suivis par de nombreux participants, un peu plus que le nombre d’inscrit annoncé par un adjoint d’opposition car apparemment le service communication de la ville à repris les choses en main aujourd’hui.

Les thèmes devraient permettre une restitution intéressante samedi lors de la clôture et donner à monsieur le secrétaire d’état quelques pistes de travail. Et pourquoi pas une belle annonce sonnante et trébuchante en termes de conclusion ?  

V. L