Il vaut mieux tard que Jamet…

Jeudi 7 novembre 2013

Il est de ces instants ou une simple conférence destinée à présenter la réalisation d’un homme se transforme en une rencontre avec une personnalité. Ce fut le cas hier avec Marc Jamet. Ce dernier a réussi non seulement à faire comprendre le sens de sa démarche qui peut paraitre au premier abord celle d’un excentrique mais également donner l’envie à tous les participants de l’écouter à nouveau.

Lire la suite : Il vaut mieux tard que Jamet…

La fête de la solidarité : Une grande déception pour quelques uns…

 Vendredi 27 septembre 2013

 Samedi 23 Septembre dernier, la fête des solidarités s’est transformée en forum des associations pour les associations car le public a boudé la manifestation. Trop de fêtes tue les fêtes ou trop de solidarité tue la solidarité. Malgré toute l’énergie déployée par la municipalité pour la promouvoir cette fête des solidarités ne décolle pas. La première de cet événement a eu lieu le samedi 1 décembre 2012 en remplacement du marché de la solidarité qui vivotait et n’attirait pas la foule escomptée. La fête des solidarités semble suivre le même chemin.

Lire la suite : La fête de la solidarité : Une grande déception pour quelques uns…

L’USEP dans la continuité du Monde Réel.

Samedi 20 Septembre 2013.

Il y a quelques semaines la presse s’est faite fait l’écho de remarques de la part de Philippe Zittoun, Adjoint aux Sports de la Ville de Vaulx-en-Velin, concernant la gestion de l’Union sportive de l’Enseignement du Premier degré (USEP) ; il supputait quelques irrégularités sans donner plus de précisions. Depuis nous n’avions plus d’information ni dans la presse quotidien locale, ni dans « La Pravda ». Nous nous sommes donc procuré le rapport cité en référence par Monsieur Zittoun afin d’en connaitre la teneur et bien sûr de vous faire partager cette information.

 

Lire la suite : L’USEP dans la continuité du Monde Réel.

Commémoration du 68ème anniversaire de l’explosion d’Hiroshima.

Le 29 août 2013

A 8h15, le 6 août 1945, l'avion américain "Enola Gay" lâche la première bombe atomique, "Little Boy", sur la ville d’Hiroshima, siège du commandement du Japon impérial. L'explosion provoquera la mort d'environ 140 000 personnes et anéantira complètement la ville dans un rayon de 2 kilomètres. Les radiations continueront à faire de nombreuses autres victimes pendant des années. Cette explosion a été décidée par le président américain Harry Truman pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale.

68 ans plus tard, une cloche a tinté à 8h15 - heure précise du largage marquant le début d'une minute de silence devant des dizaines de milliers de personnes rassemblées (rescapés, parents de victimes, des officiels du gouvernement et des représentants étrangers) pour commémorer ce souvenir réunis pour une minute de silence.

Lire la suite : Commémoration du 68ème anniversaire de l’explosion d’Hiroshima.